Escurette

Escurette
Escurette, le coton-tige responsable Depuis janvier 2020, les coton-tiges en plastique sont interdits : rejetés dans l’eau, ils voyagent au gré des pluies et des cours d’eau pour finir sur les plages et dans les océans. Ils représentent un danger pour l’environnement, comme tout objet en plastique qui se décompose. Les poissons et les oiseaux sont les premières victimes de cette pollution. Escurette, c’est l’alternative : oublié, délaissé à la fin des années 60, c’est aujourd’hui, l’accessoire d’hygiène responsable. Il est fabriqué en France.

Afficher tous les 2 résultats